Qu'est-ce-que le monde quantique ?

"Les mondes quantiques" illustration couleur créée par Gilles Bonneyrat à partir d'images web.

Cette image illustre les mondes quantiques.

Au centre, se trouve le coeur de la pleine conscience (ou Point Zéro). Espace de médiation, Paradis terrestre, présent en chacun de nous. Jésus se trouve là.

Il est entouré par les objectifs positifs.

En périphérie, 7 portes du temps et leur vortex. Chaque porte est une ouverture vers un autre monde. On présuppose que chacun d'entre nous existe dans chacun de ces mondes avec un destin différent.

Les thérapies quantiques, les thérapies de demain...

Revenons sur le terme de thérapie quantique et sur l’idée que nous pourrions être « en contact avec l’univers »...

Il s’agit d’un nouveau paradigme scientifique. La jeune science quantique qui a pris naissance au début de notre siècle nous apprend que la matière loin d'être aussi "concrètement solide" que tendait à nous le faire croire la mécanique newtonienne classique, est formée d'une majorité de vide où flottent de minuscules particules, qui elles-mêmes au niveau subatomiques se comportent comme des ondes. La réalité matérielle du monde serait donc une réalité ondulatoire où l'existence de chaque être se définirait  par son identité vibratoire, c'est à dire la fréquence à laquelle il vibre. Chaque individualité se présentant comme une vibration de taux vibratoire unique et défini à l'intérieur d'une matrice où coexistent tous les possibles de cette vibration. Toutes ces vibrations interagissent dans un tissu matriciel vibratoire qui forme l'Univers connu, à l'intérieur duquel chaque partie du tout est en interconnexion avec tout le reste selon la loi d'intrication, tout pouvant être dit "en relation avec tout".  Or, selon des découvertes récentes, cette réalité vibratoire semble directement influencée par la vision et les pensées de celui qui l’observe, tout en étant soumises aux lois classiques de la physique. Le contenu de notre conscience, lui-même de nature vibratoire, influencerait donc ce champ d’énergie.  Nos intentions auraient le pouvoir de modifier la réalité de ce TOUT matriciel qui lui-même nous influence sans cesse. L'immense vide sidéral, loin de la vision de la culture occidentale obsolète qui ne considérait l’Univers que comme une gigantesque machine composée d’éléments matériels inanimés, est en réalité empli d'une insoupçonnable énergie potentielle découverte par Nikolas Tesla qui le premier la nomme "énergie du Point ZERO". Pourtant, ces énergies en présence les unes des autres tendent à s'annuler mutuellement. Il serait cependant possible de créer des "zones de cohérence" au point d'équilibrage des polarités en présence afin de récupérer la puissante charge énergétique présente de manière illimitée au Point ZERO pour l'utiliser de manière créatrice inversant la loi de l'entropie. Tout système qui en bénéficierait serait capable de donner plus d'énergie qu'il n'en reçoit. Le concept de temps linéaire lui-même est remis en question par la simultanéité au Point ZERO de toutes les possibilités présentes qui coexistent en même temps. Un seul temps existe : l’Instant Présent qui est l'Éternité au Point ZERO.Il faut se rappeler que pendant plusieurs siècles, la pensée occidentale a dissocié l’esprit du corps. La science a cherché pendant des siècles à soigner le corps en oubliant l’esprit et, grâce à cette vision la médecine a pu progresser à pas de géants. Cependant, la médecine moderne se trouve aujourd’hui devant une question fondamentale : quelle est la vraie part de l’esprit dans la guérison ? Car si elle sait réparer, relancer un cœur, déboucher des artères, éliminer la douleur, endormi, elle ne comprend toujours pas pourquoi certaines personnes meurent de leur cancer alors que d’autres, à traitement égal, guérissent... Pourquoi certains sont touchés par les maladies neurologiques (Parkinson, Elsheimer, dépression) et d’autres non…

Cette dissociation corps/esprit n’existe pas dans les cultures chinoises, amérindiennes et dans la plupart des sociétés primitives où les sorciers, chamans, druides, font ou faisaient office de vecteur entre l’univers et la personne malade. Les thérapies quantiques dont nous parlons aujourd’hui en occident n’ont rien de nouveau en définitive... mais il faut à l’homme moderne occidental une explication rationnelle et scientifique apportée par la science pour qu’il puisse adhérer à ce qui est là, présent dans le monde depuis toujours. Le terme de thérapie quantique est apparue il y a peu (1990) et regroupe de nombreuses techniques tendant à montrer à l’homme qu’il est à même d’investir son destin, de le programmer, de le créer par la pensée et au-delà de reprogrammer son ADN. 

Ainsi, dans la thérapie traditionnelle, le patient, considéré comme impuissant face à son mal, investit le thérapeute du pouvoir de sa guérison : il reste PASSIF. Dans la thérapie quantique, le patient est encouragé à travers l’échange énergétique avec le thérapeute à devenir ACTIF et prend possession de son pouvoir d’auto guérison. L’objectif de la thérapie quantique est qu’en transmettant son expérience, le thérapeute accompagne son patient durant le processus de guérison pour lui permettre de reprendre en main son destin. En élaborant son ou ses projets de vie, il l’ouvre ou le remet sur le chemin de sa mission. Le thérapeute accompagne son patient pour lui apprendre à s’accompagner lui-même.

 

La question clé de la thérapie quantique :

"Dites-Moi ce que je peux faire pour vous aujourd'hui?"

Cela signifie qu’au lieu d’établir le diagnostic pour la personne, le thérapeute  préfère lui apprendre à se passer de lui en contactant le propre pouvoir de son patient  pour établir un auto diagnostic beaucoup plus utile. 

L’objectif de la thérapie quantique

Beaucoup de personnes qui se sentent comme bloquées par l'impossibilité d'avoir accès à leurs ressources, recherchent l'aide dont ils ont besoin : 

 Soit pour travailler sur quelque chose dont ils ne veulent plus : le SYMPTÔME des schémas émotionnels ou comportementaux répétitifs. 

 Soit pour atteindre quelque chose qu’ils veulent et qu’ils n’ont pas : le SYMBOLE d’un objectif. 

Le but de la thérapie quantique n’est pas :


 De soulager la souffrance mais d’apprendre à la vivre et à l’intégrer comme une force.

 De changer la personne pour la rendre parfaite mais de lui apprendre à faire de son mieux 

 De la débarrasser de l’Ombre mais d’intégrer les diverses parts d’elle-même pour les accepter sans jugement et en faire des alliés. 

Quelles sont les thérapies quantiques ?

Elles sont nombreuses et la liste que je vous soumets ici est non exhaustive :

L'hypnose Eriksonnienne, le chamanisme, les actes psycho-magiques, la programmation de l'Adn (Kishori Aird), la Programmation Neuro-Linguistique, à la Thérapie Psychologique, au Voice dialogue, à la kinésiologie, etc.


Je renonce à vous laissez subir et je vous invite ici à chercher à mettre à jour votre souffrance en vous intéressant à vous-même. C’est le premier pas vers la réponse à votre détresse. Même si les chemins pour y parvenir sont parfois déroutants, à l’arrivée, il y a toujours une transformation profonde de votre être.

Les méthodes originales, chargées de sens, que vous trouverez dans cette fiche, vous permettront, je l’espère, de partir à la découverte de vous-même. 


"Le voyage vers soi est plus intéressant que le but à atteindre"

 

Céline Morard

 

Cet article est un extrait de la fiche psychologique "L'univers vous demande de choisir, non de subir !"

Recommandez cette page sur :

Fiches pratiques PSY pour aller mieux !                  

Des livres pour élargir votre conscience

La résilience : interview & témoignage

Suivez moi sur Facebook et Twitter

Céline Morard | Créez votre badge